Pas de preuve de l’implication des Saoudiens



Attentats du 11-SeptembreUn rapport des agences américaines a été rendu public. Aucun lien entre les autorités saoudiennes et les auteurs n’a pu être établi.

Les Etats-Unis ne disposent pas de preuve d’une implication de responsables saoudiens dans les attentats du 11-Septembre. C’est ce que révèle un rapport d’enquête parlementaire, rédigé en 2002, mais publié seulement vendredi.

Les agences américaines de renseignement n’ont pas pu «identifier de manière définitive» des liens entre des autorités d’Arabie saoudite et les auteurs des attaques du 11 septembre 2001, affirment les commissions sur le Renseignement du Sénat et de la Chambre des représentants dans 28 pages déclassifiées du rapport.

Adam Schiff, un démocrate spécialiste du renseignement à la Chambre des représentants, espère que cette publication permettra de «réduire les spéculations». Ces pages ne contiennent pas de «preuve d’une implication officielle du gouvernement saoudien ou de hauts responsables saoudiens» dans les attentats.

Arabie saoudite satisfaite

De son côté, le gouvernement saoudien a salué la publication de ces 28 pages gardées secrètes si longtemps. L’Arabie saoudite appelait depuis longtemps à cette parution.

«Nous espérons qu’elle éliminera une fois pour toutes les questions ou suspicions qui restaient sur les actions ou les intentions de l’Arabie Saoudite», a déclaré l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Washington, Abdullah Al-Saoud dans un communiqué.

La divulgation de ces pages survient dans un contexte d’un très net refroidissement des liens historiques forgés en 1945 entre les Etats-Unis et la monarchie pétrolière saoudienne. Mais l’Arabie saoudite reste «l’un de nos plus proches partenaires» en matière de lutte anti-terroriste, a rappelé cette semaine à Washington le directeur de la CIA, John Brennan. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire