Pic de chaleur : rien d‘anormal selon Météo Algérie



Le mois d’octobre a été plutôt clément en Algérie avec ces derniers jours, des températures qui rappellent les chaleurs de l’été. Météo Algérie annonce pour lundi et mardi des pics de chaleurs, notamment sur la zone côtière où on atteindra les 37 et 38 degrés à Annaba, Alger ou encore Oran. Rien d’anormal, explique l’office national de la météorologie (ONM).

« Il ne s’agit pas d’une vague de chaleur mais d’une augmentation de la température maximale », indique Mme Benrekta, chargée de communication auprès de l’organisme. « D’une manière scientifique, ces températures s’expliquent par la présence d’une masse d’air chaud accompagnée de vents d’est à sud-ouest, favorable à ramener cette chaleur vers les hauts-plateaux ainsi que vers les régions côtières. Cette situation va persister aujourd’hui et demain », ajoute-t-elle.

Une baisse des températures est donc attendue pour les prochains jours. « Mercredi, il y aura un léger repli de la chaleur avec 30 à 34 degrés en attendant jeudi où on aura une réelle baisse de la température surtout sur les régions du centre et de l’est du pays. Quelques 20 à 28 degrés seront prévus avec un temps voilé et un peu nuageux qui pourra être accompagné de quelques gouttes de pluie ».

Peut-on parler de sécheresse ? « Pour une région qui appartient au bassin méditerranéen le mois d’octobre est tout le temps un mois qui est chaud », répond l’ONM.  « L’année agricole commence le 1er septembre. On en est à peine au début, donc on ne peut pas s’avancer en parlant de sécheresse. Il faudra atteindre les jours à venir car il y aura peut-être un passage de perturbations. Actuellement, il y a un BMS sur la région de Tindouf avec la prévision de pluies pouvant dépasser localement les 50 millimètres ».

Source : tsa-algerie.com / Zahra Rahmouni

Laisser un commentaire