Plus de 1.000 terroristes lancent une attaque près d’Alep



L’attaque a été lancée à partir du district d’al-Ansari contrôlé par l’opposition dite « modérée ».

Des groupes armés comprenant plus de 1.000 personnes ont lancé samedi une attaque contre les positions de l’armée gouvernementale syrienne au sud-ouest d’Alep, a annoncé le centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

« Des groupes armés forts de plus de 1.000 hommes ont lancé une attaque au sud-ouest de la ville d’Alep visant les positions des Forces armées syriennes près du village de Buraij et le centre d’entraînement militaire situé près d’Al-Nasr », a indiqué un porte-parole du Centre.

Selon lui, l’attaque a été lancée à partir du district d’al-Ansari contrôlé par l’opposition dite « modérée ».

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Elle ne concerne toutefois pas les djihadistes de l’Etat islamique (Daech, EI), du Front al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaïda) et d’autres groupes considérés comme terroristes par le Conseil de sécurité de l’Onu.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire