Plus de 1000 oiseaux de différentes espèces recensés dans les barrages de Tizi-Ouzou



Quelque 1176 oiseaux d’eau, de différentes espèces ont été observés dans cinq barrages de la wilaya de Tizi-Ouzou, lors de la campagne hivernale de recensement effectuée par la Conservation locale des forêts, a indiqué, mercredi à l’APS le chef de service protection de la flore et de la faune.

Ce nombre d’oiseaux sédentaires et migrants, a été dénombré dans 5 sites aquatiques que sont le barrage de Taksebt (351 oiseaux), de Draa El Mizan (294), de Djebla (199), d’Ain Zaouïa (129) et de Tizi Gheniff (35) ainsi que l’Oued Sébaou (168 individus), a précisé M. Skandraoui.

Ce recensement ornithologique a révélé l’existence de plusieurs espèces d’oiseaux d’eau évoluant dans ces zones humides artificielles, dont le canard colvert, le canard souchet, la sarcelle d’hiver, le chevalier guignette, le grèbe castagneur, le grand cormoran, la foulque macroule, le héron garde bœuf, le héron cendré et l’aigrette garzette entre autre, a-t-on ajouté de même source.

Les résultats de ce recensement seront présentés au public, demain jeudi, au niveau du barrage de Taksebt, qui abritera les activités de célébration de la journée mondiale des zones humides (2 février) avec pour thème cette année « Des zones humides, pour la prévention des risques de catastrophes » et ce dans le but de sensibiliser le citoyen à la préservation de ces biotopes, a observé M. Skandraoui.

La célébration de la journée mondiale des zones humides sera marquée dans la wilaya de Tizi-Ouzou par plusieurs activités dont une opération de plantation d’un millier d’arbres autours du barrage de Taksebt, une visite guidée de ce même site, et une initiation à l’observation ornithologique,a souligné le chef de service protection de la flore et de la faune.

Il a rappelé que le concours de la meilleure photo d’une zone humide est reconduit cette année au profit des jeunes âgés entre 18 et 25 ans. Celui qui désire y participer, peut envoyer, entre le 2 de ce mois de février et le 2 mars prochain, sa photo au site worldwetlandsday.org/fr.

En plus des cinq barrages qui sont des zones humides artificielles, la wilaya de Tizi-Ouzou compte également 22 autres zones naturelles et 81 retenues collinaires a observé M. Skandraoui.

APS

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire