Plus de 30 morts dans un attentat suicide dans la ville syrienne d’Hassaké



Un kamikaze s’est fait exploser dans la ville d’Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, faisant au moins une trentaine de morts et plusieurs blessés.

L’explosion a eu lieu dans le quartier d’Al-Salakhia, a rapporté une source kurde à Sputnik. Le kamikaze aurait utilisé une ceinture d’explosifs, a précisé la source.

Selon l’agence SANA, l’explosion aurait fait quatre morts et au moins 15 blessés dont certains grièvement.

Les terroristes de Daech ont revendiqué l’attaque.

​La ville d’Hassaké, à majorité kurde, se trouve à 612 kilomètres de Damas. Les terroristes de Daech ont été délogés entièrement d’Hassaké en juillet 2015. La ville est controlée principalement par les Forces démocratiques syriennes (FDS), kurdes pour l’essentiel.

La Syrie est le théâtre d’un conflit armé depuis mars 2011. Selon l’Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l’exil.

En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd’hui dans les rangs du groupe Daech.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire