Plus de 3000 personnes arrêtées en mai par la police à Alger



Plus de trois mille personnes ont été arrêtées par la police durant le mois de mai dernier dans le cadre de la lutte contre la criminalité à Alger, a indiqué ce mercredi 15 juin la DGSN dans un communiqué.

« La Police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger a traité durant le mois mai 2016, 2647 affaires, ayant entraîné l’arrestation de 3093 présumés auteurs qui furent déférés par devant les instances judiciaires compétentes, dont 1380 pour détention et usage de stupéfiants ou substances psychotropes, 239 pour port d’armes prohibées, et 1474 pour divers délits », précise la DGSN dans un communiqué.

Près de la moitié des personnes arrêtées sont soupçonnées d’implication dans le trafic de drogue. « En matière de lutte contre les stupéfiants, durant la même période, 1252 affaires impliquant 1380 personnes ont été traitées, ce qui s’est soldé par la saisie de 2.518Kg de résine de cannabis, 3.74Gr  de cocaïne, 12.8Gr de héroïne ainsi que 9105 comprimés psychotropes », ajoute la même source.

La police a par ailleurs enregistré 60 accidents de la route qui ont provoqué sept morts et 75 blessés. Elle a procédé au retrait de 4819 permis de conduire et enregistré 16720  infractions au Code de la route durant la même période, selon la même source.

Source : tsa-algerie.com / Rafik Tadjer

Laisser un commentaire