Porochenko rêve d’une mission policière dans le Donbass d’ici fin 2016



Le président ukrainien Piotr Porochenko insiste pour dire que le format Normandie a confirmé le déploiement d’une mission policière de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans le Donbass.

« Nous avons obtenu un succès diplomatique car nous avons convenu de ce sur quoi nous devons insister non seulement au format Normandie, (…) mais nos partenaires allemands à Vienne et à l’OSCE ont commencé des discussions concernant l’introduction d’une mission policière », a déclaré le président ukrainien lors d’une conférence de presse à Kiev.

Selon lui, « sur ces bases, on est en droit d’estimer que ce processus sera abouti en 2016 ».

Lamberto Zannier, secrétaire général de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a déclaré aux journalistes que les discussions concernant la mission n’avaient eu lieu que dans « des couloirs ».

« Ce ne sont que des idées, il n’y a aucune proposition formelle, je n’ai vu aucune proposition concrète sur la table à Hofburg (résidence de l’OSCE — ndlr). Le président Porochenko en parle, mais il n’a pas encore présenté de propositions concrètes », a-t-il souligné.

Lors du Conseil permanent de l’OSCE, le représentant de la Russie Alexandre Loukachevitch a appelé à la prudence quant aux déclarations concernant une éventuelle mission policière. « Toutes les questions concernant les élections dans le Donbass, dont la sécurité (des élections — ndlr), doivent être résolues », a ajouté M.Loukachevitch.

Auparavant, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a pour sa part déclaré qu’il n’y avait aucun accord sur l’introduction d’une mission policière de l’OSCE dans le Donbass. »La déclaration selon laquelle les protocoles des réunions au format Normandie contiennent des indications de ce que la partie russe a donné son accord pour déployer une mission policière de l’Onu, ne correspond pas à la réalité », a-t-il constaté.

Kiev déclare qu’une mission policière de l’OSCE est indispensable afin de garantir la sécurité lors des élections dans le Donbass. Les autorités des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk se prononcent contre le déploiement de la mission.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire