Pourvu que les Chinois se sentent à l’aise à Rome



Des policiers chinois patrouilleront les rues de villes italiennes pour rendre plus confortable le séjour de leurs compatriotes.

Les autorités italiennes engageront des policiers chinois pour patrouiller les rues de Rome et de Milan, a annoncé le ministre italien de l’Intérieur Angelino Alfano.

Les patrouilles composées de Chinois devraient permettre à leurs compatriotes de se sentir comme chez eux en Italie.

« L’expérience a été élaborée pour offrir plus de confort aux touristes de Chine. Si elle est un succès, nous envisagerons de nouvelles formes de coopération, étant donné la présence d’une communauté chinoise dans notre pays », a indiqué le ministre.

Les policiers, formés sous la direction de spécialistes italiens à Pékin, porteront un uniforme adopté en Chine, pour que les citoyens chinois puissent les reconnaître. Les patrouilles transféreront les informations à leurs collègues italiens et aideront leurs concitoyens à communiquer, si nécessaire, avec les autorités locales.

En Chine, les touristes étrangers sont parfois perçus comme un danger. Les Chinois ont même créé une bande dessinée dont le sujet vise à prévenir les citoyennes travaillant dans la fonction publique du danger des relations avec les étrangers, notamment les touristes.

Dans cette BD, un étranger nommé David entretient une relation romantique avec une fonctionnaire, Xiao Li. Le touriste lui fait la cour et lui offre des cadeaux coûteux. Peu après, l’homme commence à l’interroger sur son travail, lui soutire des informations secrètes relatives à la politique du pays, puis disparaît. La jeune femme est arrêtée pour avoir remis à son bien-aimé des copies de documents. En Chine, la divulgation de secrets d’Etat est passible d’une réclusion à perpétuité, avec un minimum de cinq ans de prison.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire