« Priorité de l’action de solidarité pour le régions déshéritées »



La présidente du Croissant Rouge Algérien (CRA),  Saida Benhabiles, a indiqué, vendredi, à Tizi-Mahdi, ouest de Médéa, que la priorité de la nouvelle stratégie du CRA est d’orienter tous ses efforts vers les régions les plus déshéritées et aux habitants des villages et hameaux.

S’exprimant à l’occasion de la remise de dons alimentaires au profit de familles démunies de la commune de Tizi-Mahdi, la présidente du CRA a mis l’accent sur la nécessité de rationaliser les dons et les aides qui parviennent au CRA, en ciblant en priorité les couches les plus défavorisées de la socièté, notamment celles issue des zones enclavées.

Mme Benhabiles qui a supervisé l’opération de distribution d’un lot de 500 colis alimentaires, à travers plusieurs villages isolés, relevant des commune de Tizi-Mahdi, Bouaichoune, Bouchrahil et Guelb-el-Kebir, a fait part du souci de son organisation d’éviter d’être un lourd fardeau pour les pouvoirs publics.

« Nous avons refusé d’être une charge pour l’Etat, notamment durant cette conjoncture difficile, nous comptons sur l’esprit de solidarité des Algériens, en particulier les grands donateurs, pour permettre au CRA d’accomplir sa mission », a-t-elle indiqué à l’APS, ajoutant que le CRA doit être un élément d’accompagnement de l’action du gouvernement et non pas une charge supplémentaire pour ce dernier.

Elle fait état, en outre, de l’envoi récent de pas moins de 48 tonnes de médicaments au profit des hôpitaux de Tamanrasset, Adrar, Ménéa et El-Baidh, à raison de 12 tonnes par structure, dans le cadre d’une action humanitaire en direction des patients et malades issus de ces régions.

S’agissant de l’action de solidarité durant le mois de Ramadhan, Mme Benhabiles a annoncé la suppression de la distribution des repas chauds à emporter, dans un esprit de préservation de la dignité de citoyen, a-t-elle expliqué, précisant que les repas seront remplacés par des colis alimentaires qui seront distribués aux familles dans le besoin.

Les restaurants gérés par le CRA seront ouverts aux gens de passage, les travailleurs des chantiers de réalisation, les sans abris et les migrants, a-t-elle souligné.

Mme Benhabiles a déclaré à l’APS qu’un fichier des familles et personnes démunies est en cours d’élaboration, auquel sont associés les imams, les cheikhs de zaouia, le notables et les associations caritatives.

« L’objectif de ce fichier est de fermer la porte aux « opportunistes », appuyer l’action de solidarité du gouvernement, assurer plus de transparence dans le distribution des aides et préserver la crédibilité du CRA au sein de la société », a-t-elle affirmé.

Laisser un commentaire