Projet de loi portant règlement budgétaire 2013: le réseau routier passe de 115.000 km à 118.000km en 2012-2013



ALGER – Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, a affirmé lundi lors de la réunion de la commission des finances et du budget de l’APN que la superficie du réseau routier est passée de 115.952 km en 2012 à 118.567 km à la fin 2013.

‘‘La superficie de l’autoroute Est-ouest est passée de 114 km en 2005 à 1093,5 km en 2013, à raison de 108,83 km réceptionnés par an’‘, a souligné M. Ouali, lors d’une séance consacrée au débat du projet de loi portant règlement budgétaire de l’année 2013 dans son volet relatif aux travaux publics, présidée par Beda Mahdjoub, président de la commission, en présence du ministre des Relations avec le parlement, Tahar Khaoua.

Le secteur a bénéficié en 2013 d’un budget de fonctionnement de l’ordre de 9,942 milliards de dinars qui est passé à 11,175 milliards de dinars, soit une hausse de 1,275 milliards de dinars, a indiqué le ministre, soulignant que cette augmentation était destinée à doter les directions des travaux publics dans le sud des moyens de transport et de communication nécessaires, pour un coût de 435 millions de dinars et à combler le déficit budgétaire résultant de la réévalution du régime indemnitaire des fonctionnaires et travailleurs, estimé à 840 millions de dinars, a expliqué le ministre.

Les affectations globales puisées du budget de fonctionnement ont atteint 8,144 milliards de dinars, dont 549 millions de dinars affectés à l’Administration centrale et 7,5 milliards de dinars aux services décentralisés, soit un taux de 72%.

Le ministre a expliqué la baisse relative des affectations puisées du budget de fonctionnement par l’annulation de certaines opérations d’achat de véhicules utilitaires, en raison de l’infructuosité des appels d’offre après expiration des délais définis dans le cahier des charges.

Concernant le budget d’équipement, le secteur a bénéficié en 2013 de 250,365 milliards de dinars à titre d’accréditations de paiement, dont 87,160 milliards de dinars consacrés à l’Administration centrale.

Revenant à l’inscription des projets, au lancement et à la réception des structures relevant du secteur en 2013, M. Ouali a affirmé la réalisation de 382 km de routes et d’autoroutes, outre l’entretien et la modernisation de 98 km du réseau routier, le bitumage de 1.054 km de routes nationales et la réalisation de 51 ouvrage d’art et l’entretien de 280 autres.

La réalisation de 1.579 km de réseaux routiers et autoroutes ont été lancés la même année en plus du réaménagement de 871 km et le lancement de 163 ouvrages d’art et 16 autres projets relatifs aux travaux maritimes des ports et 4 projets relatifs aux infrastructures aéroportuaires.

Pour ce qui est des grands projets, le secteur des Travaux publics a enregistré le lancement de trois projets de grande envergure dont le dédoublement de la RN 1 (Laghouat) sur une distance de 103 km d’un coût de 11,5 milliards de dinars, l’aménagement des axes routiers dans la wilaya de Constantine d’une valeur de 18 milliards DA ainsi que le lancement du grand viaduc de l’autoroute de la wilaya de Béjaia et l’autoroute est-ouest sur 100 km d’un montant de 120 milliards DA.

Les travaux de réalisation de quarte départements des travaux publics ont été lancés la même année outre la réception de deux autres directions en vue de permettre aux personnels de travailler dans de meilleurs conditions et d’assurer un service public de qualité.

Pour le ministre, l’année 2013 a enregistré des réalisations importantes dans le secteur à la faveur des projets de développement inscrits au titre du programme quinquennal ainsi qu’en matière de satisfaction des exigences des citoyens et usagers de la route, et ce, malgré les difficultés rencontrées par le secteur dont principalement les intempéries.

M. Ouali a affirmé que secteur restait mobilisé pour atteindre les objectifs fixés par les autorités publiques dans un souci de préserver les biens routiers dont la réalisation a coûté des sommes importantes au Trésor public, assurer un service de qualité au citoyen et faciliter son déplacement par des moyens modernes et plus sûrs.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire