Protestations à Londres, médias absents mais vives réactions des internautes



Le 16 avril, la capitale britannique a été le théâtre d’une action de protestation de masse. Descendues dans la rue, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre la politique du premier ministre David Cameron. Mais les principales chaînes de télévision britanniques ont tout simplement ignoré cet évènement.

Ce samedi, entre 50.000 et 150.000 personnes sont venues dans le centre de la capitale britannique pour protester contre les réductions de dépenses publiques dans les domaines de l’éducation, de la santé et d’autres secteurs sociaux. Les participants à la manifestation, aussi connue comme « La marche des quatre demandes », s’opposent à la politique d’austérité et ont exigé la démission du premier ministre David Cameron et de son gouvernement. Partout dans la foule, on pouvait voir des bannières visibles avec les slogans « A bas Dave rusé » et « A bas les conservateurs ».

Retweeted Jolyon Rubinstein (@JolyonRubs):#4Demands pic.twitter.com/kYPAeLqSvj https://t.co/1rg9AWyj0Z

— Paws off Parrs Wood (@pawsoffpwhs) 16 avril 2016

La manifestation a été organisée par le mouvement Assemblée populaire. Parmi les participants, il y avait des fonctionnaires, des médecins, des professeurs, des étudiants et des ouvriers. Les manifestants ont demandé d’améliorer la qualité des services publics de santé et d’éducation, aussi bien que la politique du logement et de créer de nouveaux emplois.

Malgré tout, les principales chaînes de télévision britanniques, tels que BBC News et Sky News n’ont pas accordé une grande importance aux milliers de gens dans le centre de la capitale du pays. Par exemple, la BBC n’a publié qu’un petit communiqué sur son site Internet à 16h30.

De nombreux représentants du public ont été indignés par la couverture insuffisante de la manifestation de samedi, en exprimant leurs pensées dans les réseaux sociaux. Ainsi, le poète britannique Jack Hart a exprimé son inquiétude quant à l’indépendance de la BBC et le professeur au Collège de Stockport, David George Urquhart, a accusé la compagnie de propagande.

Une journaliste indépendante Nargess Moballeghi, qui a participé de la manifestation, a partagé son opinion avec IBTimes UK.

« Je ne vois rien d’étonnant à ce que les principales agences d’informations évitent de couvrir de telles protestations de masse. Elles ne les ignorent pas complètement, mais y consacrent de petites notes d’une façon à ne pas provoquer de répercutions. C’est normal que les principaux médias ne le veulent pas ».

Il n’y a que deux grands médias britanniques qui ont couvert les manifestations en direct: la chaîne de télévision ITV News et le journal en ligne Independant.

La manifestation a réuni beaucoup de gens différents, y compris des personnalités politiques et publiques, en particulier John McDonnell, le ministre des Finance du Cabinet fantôme, le chef du syndicat Unite, Len McCluskey et le leader travailliste Jeremy Corbyn. Ce dernier n’a pas pu y assister en personne et a publié spécialement un message vidéo sur laquelle il présente ses excuses pour son absence et a expliqué qu’il était actif dans la campagne du Brexit à Liverpool.

« La politique d’austérité menée actuellement au Royaume-Uni, n’a rien en commun avec l’économie, c’est une décision politique. En conséquence de cette décision, la plus grande charge financière repose sur les épaules des couches les plus pauvres de la société », a déclaré M. Corbyn dans son message.

Malgré les slogans frappant et le grand nombre de participants, la manifestation s’est déroulée sans incident. Certains participants ont même parlé d’une « ambiance festive ».

Two very young but very loud protestors. « #DavidCameron Out Out Out » #4Demands #cameronmustgo pic.twitter.com/arHcnsnK3J

— Nargess Moballeghi (@JournoNargess) 16 avril 2016

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire