Provocation: deux bombardiers US longent à nouveau la frontière russe



Dans le cadre d’exercices de l’Otan, des bombardiers américains sont passés tout près de la frontière russe dans la mer Baltique.

Deux bombardiers stratégiques américains B-52 capables de porter une arme nucléaire ont longé samedi 11 juin la frontière russe dans la partie sud de la mer Baltique, près de la région de Kaliningrad, annoncent les portails occidentaux qui suveillent les déplacements de l’aviation militaire.

Les bombardiers ICER01 et ICER02 ont décollé depuis la base aérienne de Mildenhall située en Grande-Bretagne. Ils réalisaient une mission dans la partie sud de la mer Baltique dans le cadre des exercices navals de grande envergure organisés par l’Otan, baptisés Baltops 2016.

Auparavant, l’Armée de l’air américaine a annoncé que ces avions participaient aux exercices afin de s’entraîner à poser des mines antinavire.

Le 9 juin, un bombardier B-52N participant aux exercices, s’était déjà approché de la frontière russe. Il avait décollé depuis la base militaire de Fairford  en Grande-Bretagne.

L’Otan a lancé ses exercices navals Baltops 2016 impliquant les bombardiers stratégiques américains B-52 qui se déroulent dans la partie sud de la mer Baltique près des côtes de la Suède, du Danemark et de la Pologne.

Les manœuvres, qui impliquent 50 navires, 60 avions, hélicoptères et drones, ainsi que 4.500 militaires en provenance de 18 pays membres de l’Otan, se déroulent du 3 au 18 juin.

Par ailleurs, la Pologne accueille les exercices Anaconda 2016 impliquant des avions, des navires ainsi que 31.000 militaires de 18 Etats membres de l’Otan et de cinq pays faisant partie du programme Partenariat pour la paix (PPP). Ces exercices se déroulent  du 7 au 17

Auparavant, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré que les exercices militaires de l’Otan en Pologne ne favorisaient pas le maintien d’un climat de confiance et de sécurité.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire