Quand Bentaleb sert d’exemple



Le jeune espoir d’Aston Villa, Jack Grealish, a créé la polémique récemment en Angleterre. Appelé dernièrement à rejoindre l’équipe d’Irlande, le joueur a poliment refusé la convocation préférant pour le moment se consacrer à son club qualifié pour la finale de la Coupe d’Angleterre contre Arsenal et qui lutte aussi pour son maintien en Premier League. Un refus qui a irrité les dirigeants irlandais. Ces derniers ont menacé de ne plus l’appeler en sélection, soupçonnant Jack Grealish de vouloir gagné du temps dans l’espoir d’être appelé par l’équipe d’Angleterre.

Tim Sherwood, son coach actuel, a reconnu avoir eu un cas similaire, lorsqu’il manageait Tottenham. « J’ai connu la même situation avec Nabil Bentaleb à Tottenham. Il pouvait jouer pour la France ou pour l’Algérie. Il est venu me demander mon avis, je lui ai dit, c’est un choix du cœur. Est-ce que tu te sens Français ou Algérien. On connaît son choix aujourd’hui », rappelle-t-il.

Le technicien des Vilains aimerait que Grealish fasse de même pour couper court à la polémique. « Il doit écouter son cœur et trancher rapidement », lui conseille-t-il.

Source : Mourad Zemmouri

Laisser un commentaire