Quand Tsipras parle de faire la trêve avec Poutine et gâche le dîner d’Obama



Lors d’un dîner des dirigeants de l’Otan, Alexis Tsipras a proposé de mettre un terme à la confrontation avec Moscou. Barack Obama lui a conseillé « d’en parler avec son ami Poutine ».

Le temps du repas est un moment sacré. On dirait que le premier ministre grec Alexis Tsipras a oublié cette sentence séculaire et a failli causer une indigestion au président américain Barack Obama.

​Lors d’un dîner solennel des dirigeants des pays de l’Otan, à Varsovie, Alexis Tsipras a appelé les leaders de l’alliance à arrêter la confrontation avec la Russie pour parvenir à une solution du conflit syrien, rapporte le journal grec Kathimerini.

Cependant, ces propos ont suscité une vague de critiques de la part du chef de la Maison Blanche. M.Tsipras a été ainsi réprimandé par M.Obama qui lui avait conseillé « d’en parler avec son ami Poutine ».

Le ministre grec de la Défense Panos Kammenos a confirmé cette information. Selon lui, le leader américain a rétorqué: « Vous devez dire cela à votre ami Poutine ». Excepté cet insignifiant malentendu, Athènes et Washington sont en « excellentes relations », a souligné M.Kamenos.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire