Rapport sur les étudiants algériens en France: L’ambassade répond à la polémique



Dans un communiqué, l’ambassade de France a répondu à la polémique suscitée par le rapport accablant publié par l’association ADDRA:

« Le sondage que l’ADDRA a réalisé concerne un panel d’étudiants ne représentant qu’1,5% de la population estudiantine algérienne. L’Agence Campus France a organisé, en novembre 2015 à Paris, la première réunion des associations qui viennent en aide aux étudiants algériens. Etaient notamment présents l’Union des étudiants algériens de France (UEAF), Droit aux étudiants algériens à la réussite (DEA Réussite), l’Association des étudiants algériens de Reims (AEAR), Etudiants et cadres algériens en France (ECAF) et la Fédération Nationale des Associations Algériennes de France (FNAAF). »

Le communiqué précise que  » L’association « Algériens Des Deux Rives et leurs Amis » (Addra) n’a pas souhaité participer à cette réunion,  n’a pas répondu aux relances pour être associé à l’annuaire, n’a jamais visité les locaux de Campus France ni même assisté à une séance de préparation au départ »

« Il a été décidé à l’issue de cette réunion de poursuivre la réflexion sur l’intensification de l’information sur les conditions d’installation et de vie en France et notamment la création du premier annuaire des associations étudiantes algériennes en France permettant aux étudiants d’avoir des relais pour poser leurs questions. Ce document sera communiqué à tous les étudiants qui entament leurs démarches de demande de visa d’études »

Pour rappel, 5 660 visas « long séjour pour études » ont été délivrés, soit près de 62% d’augmentation par rapport à 2014 à l’issue d’une procédure dont la priorité est la réussite du projet d’études

Algerie360.com

Laisser un commentaire