Reddition d’un terroriste à Ouargla



Un terroriste s’est rendu samedi aux forces de l’Armée nationale populaire (ANP) à Ouargla, alors que cinq éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés par des éléments de la Gendarmerie nationale à Annaba et Skikda, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, le terroriste dénommé « B. Miloud » s’est rendu, le 10 septembre 2016, au niveau du secteur opérationnel de Ouargla (4e Région militaire), tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, à Annaba et Skikda (5e Région militaire), cinq éléments de soutien aux groupes terroristes », précise le MDN.

Dans les maquis depuis 1993, G Mohamed Saïd a déposé son kalachnikov début septembre dernier et s’est rendu au secteur militaire de Jijel. Le terroriste avait échappé aux unités de l’armée au cours d’une opération, en juin dernier. Il avait ouvert le feu sur les soldats de l’ANP avant de prendre la fuite abandonnant sa famille qui était avec lui au maquis.

L’Armée nationale a enregistré d’autres redditions de terroristes depuis le début de l’année notamment. Fin juillet, c’est B. Houdayfa qui s’est rendu avec son arme de guerre au PC de l’armée.

D’autre part et dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’ANP « a arrêté, à Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire) trois contrebandiers et saisi un véhicule tout-terrain ».

De même, des éléments des Gardes-frontières « ont saisi, à In Guezzam, 1.000 litres de carburant destinés à la contrebande ».

Par ailleurs, une unité des Garde-côtes a déjoué, à Mostaganem (2e Région militaire), « une tentative d’émigration clandestine de vingt et une personnes, à bord d’une embarcation pneumatique, tandis qu’une autre unité a saisi, à Aïn Témouchent, 30 kilogrammes de kif traité », a-t-on ajouté.

L.M.A./APS

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire