Remise des pré-affectations



L’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL) a entamé, hier, la remise des décisions de pré-affectation au profit des souscripteurs du programme de logement location-vente pour 2001 et 2002. Selon le site électronique de l’AADL, une moyenne de 300 décisions de pré-affectation/jour seront remises à Alger, 200 à Blida, 100 à Batna, Skikda, Sidi Bel-Abbès, Mostaganem et Oran en attendant la généralisation progressive de l’opération à l’ensemble des wilayas du pays dans les semaines à venir. Les souscripteurs pourront prendre connaissance des dates de réception à travers le site électronique de l’agence après introduction du matricule du souscripteur et de son mot de passe. L’agence veillera par la suite à établir des convocations à l’adresse de ces derniers en respectant l’ordre chronologique. Les décisions de pré-affectation qui renferment des informations sur le site, l’appartement, le numéro du bâtiment, l’étage et le nombre de pièces est considéré comme un premier document attestant de l’attribution d’un logement au souscripteur. Dans le même temps, la remise des ordres de versement pour la troisième tranche estimée à 5% soit, 105 000 DA pour un F3 et 135 000 DA pour un F4 est également prévue. L’Agence AADL envisage, dans une première étape, l’attribution de 40 000 décisions de pré-affectation dont 20 000 à Alger. Il s’agit des logements dont l’état d’avancement des travaux a été estimé à 70% en 2015. Par ailleurs, en fonction de l’avancement des travaux sur les autres chantiers, des décisions seront élaborées pour des logements supplémentaires jusqu’à satisfaire la demande de l’ensemble des souscripteurs du programme 2001 et 2002. D’autre part, l’AADL a élaboré les décisions d’affectation sur la base d’un logiciel mis au point par des informaticiens de l’agence et qui permet la répartition des souscripteurs admis sur les différents sites disponibles. Le logiciel prend en compte, pour ce qui est de l’opération de répartition, la chronologie de l’inscription des souscripteurs, leur état de santé et le nombre des membres de la famille.

R. N./APS

Source : Rédaction nationale

Laisser un commentaire