Renouvellement du conseil RND à Tamanrasset: Sur fond de contestation



Le bureau RND de la wilaya de Tamanrasset s’est réuni, dimanche, en session extraordinaire pour le renouvellement de ses membres et du coordinateur du parti gagné par la fronde et la dissidence au niveau local.

La session a été ouverte par le coordinateur de wilaya par intérim, Baba Ali Mohamed, avant qu’il ne soit interrompu par le membre du conseil, Atassi Bilal, pour pointer des irrégularités.
D’emblée, M. Atassi a contesté la liste approuvée par Ahmed Ouyahia à l’insu des membres du conseil. “Nous sommes contre la validation de ces arrivistes choisis pour conforter la position de l’actuel SG et ceux qui ont bien accompli le travail des coulisses. Je ne suis pas un traître si je m’insurge contre ces personnes. Ce que tout le monde doit savoir, et l’histoire le retiendra certainement, c’est que nous sommes là pour le changement démocratique”, a-t-il lancé.

Le tableau brossé par Edabir Keli sur le marasme qui a frappé ce parti durant les cinq dernières années et son échec aux sénatoriales de décembre 2015 a mis le feu aux poudres. Tout en reconnaissant ses erreurs, Baba Ali Mohamed, député, a ainsi invité tous les membres du conseil à travailler dans la transparence afin de couper l’herbe sous le pied de ceux qui veulent déstabiliser le parti au niveau local. Pour ce faire, il a proposé d’accomplir le vote du nouveau bureau en toute démocratie, laissant l’urne déterminer les neuf membres du conseil RND à Tamanrasset.
C’est ce qui s’est passé finalement. Sur les 31 membres inscrits, 29 ont exprimé leur suffrage. Le vote et le dépouillement, supervisés par une commission élue, se sont déroulés dans le calme et la sérénité. Les membres plébiscités, parmi les 11 candidats en lice, sont Baba Ali Mohamed (28 voix), Zenani Boudjemâa (24 voix), Lamini Mbarka (21), Kaddi Mbarek (25), Abdelali Abdelkader (22), Ag Elias Abdou (26), Habibi Haighal (27), Mask Abdellah (15) et Ben Mbirik Nadjem (25). À l’issue de l’opération, l’indétrônable Baba Ali a promis “une nouvelle ère à cette formation qui, tout en restant sur la ligne nationale, travaillera sur la promotion du processus démocratique en évitant toute considération ethnique et régionaliste”.

RABAH KARECHE

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire