Le Royaume-Uni emboite le pas à US sur l’interdiction d’appareils électroniques sur les vols au Moyen-Orient, l’Algérie n’est pas concernée.



A l’instar des Etats-Unis Le Royaume-Uni vient d’annoncer l’interdiction des appareils électroniques dans les bagages de cabine sur les vols en provenance de Turquie, du Liban, de Jordanie, d’Egypte, de Tunisie et d’Arabie saoudite. Cette mesure d’interdiction qui prend effet immédiatement, concerne les appareils tels que les ordinateurs portables, les tablettes, les lecteurs DVD et certains grands téléphones. A noter que la mesure américaine touche huit pays et neuf compagnies aériennes.

Selon le porte-parole du gouvernement Britannique les restrictions ont été mises en œuvre après une série de rencontre ce matin entre la cheffe de l’exécutive Britannique Theresa May avec de hauts responsables sécuritaires, ces mesures interviennent suite à des rapports de sécurité spécifique faisant états de risques sécuritaires réels.  Les compagnies aériennes britanniques concernées sont : British Airways, EasyJet, Jet2.com, Monarch, Thomas Cook et Thomson.  Les compagnies aériennes étrangères visées par cette mesure sont la Turkish Airways, la Compagnie aérienne de Pegasus, Atlas-Globales, et des Compagnies aériennes du Moyen-Orient, en l’occurrence Egyptair, Royal Jordanien, Tunis Air, Saudia Airways. La compagnie Aérienne Algérienne « Air Algérie » ne figure pas sur la liste des compagnies visée par ce dispositif.

Le secrétaire d’État Britannique aux Transports  Chris Grayling,  a tenu à rassuré que le gouvernement «travaille d’arrache-pied avec l’industrie aéronautique pour minimiser  l’impact de telles mesures sur les passagers», évoquant la possibilité que le gouvernement ait reçu une menace crédible en matière de sécurité et tente de mettre en œuvre des mesures qui n’affectent pas la majorité des Britanniques.

 

Londres Boudjemaa Selimia.

Laisser un commentaire