« Royaume-Uni, montre-nous la voie! » disent les Français qui rêvent d’un Brexit



Alors que plusieurs hommes d’affaires et hommes politiques français s’emploient à appeler les électeurs britanniques à renoncer au Brexit, plusieurs espèrent que le Royaume-Uni quittera l’UE et que leur pays pourra emboîter le pas.

Nombreux sont les Français qui sont de l’avis opposé à celui des autorités et qui souhaitent que les Britanniques divorcent de l’Union Européenne.

« C’est maintenant ou jamais. Les Britanniques ont une chance historique d’échapper à la prison, et lorsqu’on voit une porte de prison ouvrir, on doit s’enfuir », a déclaré le député français et candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan à The Local.

Ce dernier est à la tête du mouvement Debout la France et est résolument contre l’UE. Le député est également persuadé que le Brexit ouvrira la voie à un « Frexit » éventuel car sans l’un de ses membres les plus puissants, l’UE court le risque de s’écrouler.

« Les Français pourront voir qu’aucune catastrophe n’arrivera au Royaume-Uni une fois qu’il quitte l’UE. Il ne s’agit pas d’apocalypse. La Norvège ne vit pas une apocalypse, la Suisse ne vit pas en pauvreté », a expliqué M. Dupont-Aignan.

« Et quand un jour, les Français tiennent le même vote, ils voteront sans aucun doute à quitter l’UE », a-t-il ajouté.

Aussi, voilà ce qu’illustre un récent sondage: la plupart des Français estiment qu’ils doivent eux aussi tenir un référendum sur la question de savoir s’ils resteront dans l’UE. A cet égard, quelque 44% d’entre eux souhaiteraient rester, contre 33% qui s’y opposent.

« Nous voulons que les Britanniques nous montrent la voie », a déclaré Eric Raoul-Duval. « Je crois qu’à part les politiques et les médias, la majorité des Français voteraient pour un Frexit ».

Or, à comparer les statistiques de l’année 2014 (où 51% des Français désiraient voir la France faire partie de l’UE) et le sentiment actuel dominant dans la société française, il semble qu’on observe un durcissement de l’opinion publique.

A titre d’exemple, en décembre, le FN dirigé par Marine Le Pen a reçu un nombre record de votes aux élections régionales, et ce, alors que le parti de Le Pen appelait depuis longtemps un référendum sur un Frexit…

D’ailleurs, la plupart des Français ne craignent pas que la France se heurte à des problèmes une fois qu’elle aura quitté l’UE.

« Nous avons la plus grande industrie du tourisme dans le monde », affirme Jean-Christophe Lebert.

Mais « l’économie du pays n’est pas tout, parfois la personnalité du pays est plus importante. Nous devons être nous-mêmes. Nous n’allons jamais mourir de faim en France si nous quittons l’UE, parce qu’il y a là (en France, ndlr) suffisamment de nourriture pour tout le monde », renchérit Eric Raoul-Duval.

Curieusement, selon les récents sondages, davantage de Français se prononceraient en faveur du Brexit que de Britanniques eux-mêmes. Mais cette semaine, un nouveau sondage a suggéré qu’une nette majorité de Français (60%) souhaiteraient que le Royaume-Uni reste dans l’UE. Cette volte-face du sentiment populaire est probablement attribuable aux difficultés existant en Europe à l’heure actuelle, telles que la crise migratoire ou la menace terroriste.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire