Sidi Ali Bounab: Un retour à la terre des aïeux et aux traditions séculaires



TIZI-OUZOU- C’est moment fort de retrouvailles, de retour à la terre des aïeux et et à une tradition seculaire qu’on vécu, mercredi, les habitants de Vouissi, et Evla, deux hameaux de la commune de Tadmait ( 17 Km à l’ouest de Tizi-Ouzou) enfouis dans le massif de Sidi Ali Bounab.

Grâce à l’initiative du Comité de village Vouissi/Evla, récemment créé, une Tawezaat, a été organisée à l’occasion de l’Aïd, à Vouissi, faisant ainsi revivre un fête fondée sur la solidarité citoyenne.

Tawezaat est une fête du partage comme son nom l’indique. Durant cet événement organisé généralement la veille de fêtes religieuses, une bête, généralement un veau, acheté grâce à la cotisation des villageois les plus nantis, est sacrifié et sa viande réparties équitablement entre toutes les familles du village.

De bonne heure, les membres du comité de village, ont acheminé un veau à Sidi El Makhfi, l’endroit ou jadis leurs ancêtres organisaient Tawezaat ( appelé aussi Timechret, dans d’autres localités de Kabylie).

Profitant de la fraîcheur matinale et de l’ombre des oliviers centenaires, les organisateurs dont des jeunes et des moins jeunes se sont mis à la tâche sous l’oeil vigilant des vétérans.

Le président de l’Assemblée Populaire Communale de Tadmait et des membres de la coordination des comités de villages du Douar de Sidi Ali Bounab, ont tenu à honorer par leur présence, ce retour à la terre natale et aux traditions séculaires.

Une ambiance bon enfant régnait à Vouissi longtemps déserté par ses habitants qui ont fuit le terrorisme. Les rires et les jeux des chérubins qui ont accompagné leur parents, résonnaient joyeusement, emportés par une douce brise qui les a parsemé à travers le village faisant battre à nouveau le coeur des vieille maisons en ruine.

La joie de lisait sur tous les visages.  » Cette première Tawezaat marque le retour de cette tradition au village. En fêtant cet événement religieux de l’Aid l’Aïd El Fitr,  nous lançons un appel fraternel à tous les habitants de Vouissi et Evla à l’effet de renouer avec les valeurs que nous ont légué nos ancêtres à savoir pardonner, et renforcer la solidarité entre les villageois », soutient un des organisateurs.

Un autre membre du comité de village Vouissi/Evla souligne qu’il « faut donner à cette rencontre sa véritable dimension basée essentiellement sur les valeurs de l’union, l’entraide, le pardon, le règlement des conflits, la joie, la largesse d’esprit, le sens de la résponsabilité et le sentiment collectif ».

« Après l’effort, le réconfort » comme dit l’adage. La bête dépecée, la viande réparties en part égales, les villageois se sont retrouve autour d’une waada ( repas collectif) avant de rentrer chez eux avec des parts généreuses de viande qui garnira le couscous de l’Aid, et la bénédiction des aïeux.

Laisser un commentaire