Six métiers où les robots remplaceront l’homme (VIDEOS)



Les robots deviennent de plus en plus performants et voilà qu’on dresse déjà des listes de métiers où ils vont nous concurrencer sur le marché du travail.

Autrefois, les robots étaient censés jouer le rôle d’assistants, mais le progrès ne connaît pas de limites et les robots remplacent déjà les humains… Voici une liste de six métiers dont les représentants ont déjà des raisons de s’inquiéter.

Chauffeur

Il existe déjà deux services de taxi sans pilote : Uber à Pittsburgh, aux États-Unis et nuTonomy à Singapour. Ces deux sociétés comptent porter le nombre de leurs voitures sans chauffeur à plusieurs dizaines d’ici la fin de l’année 2016. NuTonomy espère même se passer de chauffeurs d’ici 2018.

Mais les transports ont commencé à utiliser des véhicules sans conducteur avant les services de taxi. La société chinoise Yutong a lancé un bus sans pilote à Shengzhou. En Russie, le premier bus électrique sans chauffeur transporte des passagers au centre des innovations de Skolkovo, dans la région de Moscou.

Livreur

De nombreux services de transport et de livraison de repas et de marchandises à domicile utilisent des drones depuis plusieurs années. D’ailleurs, les lois réglementant l’exploitation des drones ne sont pas encore prêtes dans la plupart des pays, dont les États-Unis et le Royaume-Uni.

En attendant, les transporteurs perfectionnent leurs engins télécommandés qui apprennent à choisir les meilleurs lieux d’atterrissage, à s’approvisionner en électricité et à faire face aux intempéries. L’arrivée massive des drones livreurs ne se fera pas attendre.

Enseignant

La formation à distance au moyen de systèmes automatisés est disponible dans beaucoup de pays. Les enseignants robots peuvent déjà se faire passer pour des humains.

Au printemps dernier, les étudiants de l’Université Georgia Tech, aux États-Unis, ont bénéficié de soutien à distance d’un professeur de science informatique nommée Jill Watson.

En six mois, aucun des étudiants n’a deviné que leur tuteur était en fait… le superordinateur IBM Watson.

Patrouilleur

La mission principale des patrouilleurs routiers est d’inspecter le terrain en vue de repérer des délits dont ils doivent informer les opérateurs. Certains robots sont aussi capables d’enregistrer des incidents, de réagir aux appels au secours, d’identifier les visages et les numéros d’immatriculation des véhicules.

Six métiers où les robots remplaceront l’homme (VIDEOS)
Les robots Knightscope

Le robot américain K5 Autonomous Data Machine et le chinois AnBot sont actuellement considérés comme les meilleurs du genre.

AnBot est en outre doté d’un shocker électrique. Les deux robots rappellent le célèbre R2-D2 de Stars Wars, mais ils sont plus hauts.

Ouvrier magasinier

Les robots ont appris depuis longtemps à charger, à transporter et à décharger des objets. Certaines sociétés notamment Amazon ont presque renoncé au travail des ouvriers humains au profit des robots dans leurs centres de stockage.

La société Boston Dynamics est allée plus loin en créant des robots à quatre pattes BigDog initialement destinés à transporter des équipements de soldats américains sur un terrain accidenté. Les militaires américains ont plus tard refusé de signer un contrat avec Boston Dynamics, mais ses robots servent tout aussi bien à accomplir des missions civiles.

Le nouveau robot SpotMini peut notamment occuper la fonction d’assistant ménager.

Serveur

Le site de vente en ligne chinois Taobao propose notamment quelque 200 modèles de robots-serveurs, mais leur prix semble trop élevé à la plupart des restaurateurs.

D’ailleurs, le prix des robots ne cesse de diminuer, faisant progresser la demande.

Les robots-serveurs peuvent aussi être utiles dans les hôpitaux ou pour aider les personnes handicapées.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire