Sommeil : comment coucher son bébé en toute sécurité ?



Les messages de prévention concernant les comportements à éviter pour limiter les risques de mort subite du nourrisson ne sont pas suffisants. Découvrez les règles à suivre pour un sommeil sans dangers.

Malgré les conseils des professionnels de la petite enfance, de nombreux parents continue de coucher leurs bébés dans des conditions qui favorisent la mort subite du nourrisson, d’après une étude américaine. Ce syndrome, dont les causes n’ont pas encore été établies avec une certitude à 100%, serait toutefois certainement lié à l’environnement de sommeil du tout petit. C’est pourquoi il est conseillé de les coucher sur le dos, sans aucun objet mou à leur porté, et en suivant un certain nombre de mesures de sécurité.

L’étude, publiée par la revue Pediatrics, révèle que les messages de prévention ne sont pas suffisants. Le manque d’information, l’idée que la mort subite du nourrisson n’arrive qu’aux autres, la fatigue extrême dont souffrent les neo-parents, les difficultés à se lever après une césarienne, ainsi que l’envie de faire dormir le bébé confortablement font partie des causes qui poussent à adopter des comportements dangereux, expliquent les auteurs de ces travaux.

Aucun objet dans le lit

Pour coucher un nourrisson en toute sécurité, que ce soit pour la nuit ou pour une sieste, il est essentiel de le mettre sur le dos. La position sur le ventre peut gêner sa respiration et le couchage sur le côté peut faciliter le retournement sur le ventre. Il n’est toutefois pas nécessaire d’utiliser des objets comme une serviette ou un coussin pour maintenir le bébé sur le dos, car ils peuvent également gêner sa respiration, rappelle le site de l’Assurance maladie. Lorsque l’enfant est assez grand pour se retourner tout seul, il est inutile de le forcer à rester sur le dos.

Ne laissez aucun objet pouvant couvrir le visage du bébé dans le lit. Les oreillers, couettes, peluches, ainsi que les colliers et chaînes variées peuvent bloquer la respiration. Si vous souhaitez utiliser un tour de lit, choisissez-en un fin, non rembourré et veillez à bien l’attacher au lit. Au lieu de couvrir l’enfant avec un drap, à proscrire jusqu’à l’âge de 3 ans, optez pour un surpyjama ou une gigoteuse adaptée à sa taille (surtout pas trop grande).

Santemagazine.fr

Laisser un commentaire