Sommet du G7: l’éducation, le dialogue et l’égalité pour lutter contre l’extrémisme



La lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation sont à l’ordre du jour du prochain sommet du G7 prévu les 26 et 27 mai au Japon.

Eradiquer la pauvreté et améliorer l’accès à l’éducation, ces mesures de prévention du terrorisme seront prônées par les dirigeants du Groupe des sept lors du prochain sommet, rapporte l’agence d’informations Kyodo.

D’après la source, les participants à la rencontre pourraient approuver le plan d’action portant sur l’éradication des circonstances sociales susceptibles d’encourager certains individus à rejoindre les extrémistes. La mesure en question prévoit avant tout l’amélioration du niveau de vie.

En outre, les dirigeants des pays membres — à savoir les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie et le Canada — envisagent d’exprimer leur empressement à coopérer au nom de la protection du patrimoine culturel contre les extrémistes.

Les leaders du G7 exhorteront en outre les pays du monde à appliquer les recommandations prévues par le plan d’action contre l’extrémisme, présenté en janvier dernier à l’Assemblée générale de l’Onu par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. Le plan d’action en question contient plus de 70 recommandations à appliquer aux niveaux mondial, régional et national. Parmi les mesures proposées par M. Ban figurent notamment l’importance du dialogue et de la prévention des conflits, la promotion des droits de l’homme et de la suprématie de la loi, l’élargissement des droits et des opportunités pour la jeunesse, l’égalité des sexes et l’accessibilité à l’éducation.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire