Sour El-Ghouzlane: Un réseau national de trafic de véhicules démantelé



Un réseau national de trafic et de contrebande de véhicules, composé de 11 personnes, a été démantelé et 27 véhicules saisis par les services de Sécurité de la daïra de Sour El-Ghouzlane, à une trentaine de kilomètres, au sud du chef-lieu de la wilaya de Bouira, a-t-on appris, lundi, auprès de la Sûreté locale. Agés entre 25 et 55 ans, «10 individus impliqués, directement, dans cette affaire de trafic et de contrebande de véhicules ont été arrêtés et un autre est en état de fuite», a précisé le commissaire de police, Belabbès Mohamed, chef de Sûreté de la daïra de Sour El-Gghozlane lors d’une conférence de presse. Selon les détails fournis par le même responsable, sur les 45 véhicules faisant l’objet de trafic et de contrebande, 27 ont été récupérées et saisies, dont une à Alger, par les services de sécurité locaux. «Cette opération a touché dix wilayas du pays», a-t-il signalé.

Originaires de la ville de Sour El-Ghouzlane, pour la plupart, les dix mis en cause arrêtés, après quelques semaines seulement d’investigations, ont été présentés, lundi, devant le procureur de la République, près le tribunal de Sour El-Ghouzlane, a indiqué le commissaire Belabbès.

Les auteurs de cette affaire sont impliqués, également, dans la fraude et la falsification de documents officiels de véhicules (cartes jaunes et la cartes grises) de véhicules faisant auparavant, l’objet de litiges judiciaires, a encore expliqué à la presse le même responsable. Dans le cadre de l’enquête sur une affaire similaire liée au trafic de véhicules dans laquelle sont impliqués des émigrés, des étrangers ainsi que d’autres personnes issues de diverses wilayas du pays, les services de la police judiciaire de Sour El-Ghouzlane ont saisi 38 voitures de différents types. «L’enquête se poursuit, toujours, pour arrêter les auteurs de ce crime qui menace le marché national et l’économie du pays», a conclu M. Belabbès.

Lequotidien-oran.com

Laisser un commentaire