Suisses arnaqués par le faux patron d’un salon SM



AllemagneL’homme encaissait le prix de la «visite» et disait au client d’attendre qu’on vienne le chercher. Ce qui n’arrivait jamais.

Un amateur suisse de sadomasochisme a permis d’arrêter à Waldshut (All) un escroc allemand qui prétendait encaisser le prix d’entrée et une taxe d’inscription pour un salon SM. Des «clients» se déplaçaient dans la cité frontalière allemande et lui versaient entre 500 et 600 francs.

Le criminel, âgé de 63 ans, se faisait passer pour le gérant du salon imaginaire. Il disparaissait après avoir encaissé l’argent, faisant croire qu’un collaborateur viendrait chercher le client pour le conduire au prétendu salon sado-maso. Résultat: le client attendait sans jamais voir arriver personne.

L’auteur des faits a réussi à escroquer quatre à cinq individus de cette manière, indique jeudi à l’ats un porte-parole de la police de Waldshut. Il s’adressait à ses futures victimes sur des forums SM en ligne et des plates-formes de petites annonces. En six mois, cet homme serait entré en contact avec une centaine d’adeptes du sadomasochiste, a-t-il déclaré aux enquêteurs.

Que des victimes suisses

De nombreuses personnes intéressées par une visite au prétendu salon SM étaient domiciliées en Suisse. La plupart d’entre elles n’ont toutefois pas versé l’argent au suspect. Jusqu’à présent, seules des victimes suisses de l’escroc se sont manifestées auprès de la police.

C’est grâce à l’un de ces clients arnaqués que le suspect a finalement pu être arrêté. En collaboration avec les enquêteurs, un des amis de la victime a pris contact avec l’escroc et lui a fixé un rendez-vous. Lorsque le suspect est arrivé au rendez-vous, le faux client était absent. Mais un policier en civil était là et il a procédé à l’interpellation. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire