Syrie: un attentat suicide à Qamishli fait cinq morts parmi les Kurdes



Cinq combattants kurdes ont trouvé la mort dans une attaque qui a frappé samedi la ville de Qamishli dans le nord-est de la Syrie, a rapporté une source kurde à Sputnik.

Un kamikaze s’est fait exploser près d’un point de contrôle à Qamishli causant la mort de cinq représentants du service de sécurité kurde Asayesh.

« Un kamikaze ayant des explosifs sur lui s’est approché du point de contrôle de l’Asayesh et s’est fait exploser non loin des combattants. Cinq personnes sont mortes suite à l’attaque, cinq autres ont été blessées », a précisé la source.

Aucun groupe terroriste n’a revendiqué l’attaque jusqu’ici.

Le contrôle de la ville se répartit entre les autorités syriennes et kurdes. Depuis le 23 avril, un cessez-le-feu est en vigueur dans la ville.

La Syrie est le théâtre d’un conflit armé depuis mars 2011. Selon l’Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l’exil.

La Russie et les États-Unis ont convenu d’un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d’autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l’Onu se poursuivent néanmoins.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire