Talai annonce le retrait des bus « vétustes » de nos routes



Le gouvernement a décidé enfin le gel de l’activité des bus de transport en commun se trouvant dans un état « vétuste », dont le dégel est conditionné à la mise en conformité au nouveau cahier des charges régissant les transports privés de voyageurs.

S’exprimant mardi lors de la cérémonie de réception d’un nouveau navire de transport de marchandises mis en service au port d’Alger, le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaâ Talai a indiqué que le dossier lié aux transports en commun « vétustes » était tranché, dont une série de mesures étaient prises par son département, dont la mise en fourrière et le gel d’activité de ces véhicules jusqu’à ce que les propriétaires se conforment au nouveau cahier des charges, sachant que l’Exécutif était incapable d’octroyer à ces derniers des crédits bancaires en faveur du renouvellement du parc national.

Pour le ministre, ce type d’autobus serait la première cause des accidents de la route qui fauchent de plus en plus de vies humaines, d’où il fallait s’en débarrasser, selon lui, en imposant un nouveau cahier des charges auquel les propriétaires doivent se conformer.

Par ailleurs, Talai a fait savoir que le travail des marins sera classé sur la liste des métiers pénibles, leur permettant ainsi de bénéficier d’une retraite anticipée et sans condition d’âge.

Echoroukonline.com

Laisser un commentaire