Tébessa: Elle tue son bébé avec la complicité de ses proches



La police de la 2ème sûreté urbaine de Tébessa a traité une affaire criminelle dont la victime était un nouveau-né de sexe féminin. Une affaire dans laquelle sont accusés 4 individus outre la mère célibataire, sa mère, son oncle et son épouse. L’oncle s’est présenté aux services de police afin de signaler la mort du bébé, tout en prenant des précautions pour dissimuler les traces du meurtre. Une fois sur place, les éléments de la Protection civile évacuèrent le corps du nouveau-né à l’hôpital où une autopsie a été faite et dont les résultats contredirent les déclarations de la famille. La mort n’était pas naturelle, le nouveau-né fut tout simplement étouffé. Suite à quoi, la mère fut arrêtée et avoua son acte ignoble.

Ainsi donc, après l’accouchement à domicile du bébé d’un père inconnu, décision a été prise de l’éliminer, ce qui fut. Dans la nuit, ils enterrèrent le frêle corps dans l’oued Mizab tout proche. Mais une autre idée aussi diabolique que la première vint aux mis en cause. Ils ont déterré le corps et l’ont ramené à la maison pour ensuite se présenter à la police et raconter leur propre histoire, afin de les induire en erreur. Sauf que les investigations approfondies des enquêteurs et la médecine légale ont fini par élucider l’affaire.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lequotidien-oran.com

Laisser un commentaire