Technologie de l’information et de la communication à Tamanrasset: Le plus grand réseau de fibre optique en Algérie



La coordination des PTIC œuvre pour raccorder Tamanrasset aux wilayas voisines pour éviter l’isolement de la wilaya qui aura, à la réception de tous ces projets, le plus grand réseau de fibre optique en Algérie avec un linéaire de 5 000 km couvrant la plupart de ses villes et villages.

L’accès aux services d’une poste moderne, l’amélioration des prestations en matière de connexion internet et le désenclavement des localités reculées sont, entre autres, les objectifs du nouveau programme de développement mis en place par la coordination des postes et des technologies de l’information et de la communication de Tamanrasset à travers la généralisation du réseau de la fibre optique dans différentes régions de la wilaya.

Selon les statistiques en notre possession, 38 antennes communales ont été raccordées au réseau de fibre optique, permettant particulièrement l’amélioration du service lié à la délivrance sur place des documents officiels sans avoir à se déplacer vers les communes d’origine.

Ces opérations dont ont également bénéficié les deux nouvelles circonscriptions administratives, In Salah et In Guezzam, ont porté le taux de couverture en téléphonie dans cette wilaya géostratégique à plus de 95%, estime le responsable de ce secteur, Hakim Ouarezki, dans une déclaration répercutée par l’APS.

Le même responsable a fait savoir au passage qu’une enveloppe financière de 310 millions DA a été accordée au titre du programme complémentaire de 2011 pour le raccordement sur un linéaire de 500 km de fibre optique de plusieurs localités, la réalisation de neuf stations de téléphonie mobile à travers les zones d’Amguid, Abdenizi, Ifragh, Mertoutek, Taouendert, Tihaouhaout, Tin Tarabine et In Delak et enfin la réalisation de trois stations satellitaires dans les zones aux reliefs abrupts, compte tenu des études topographiques réalisées à cet effet.

En prévision de la création de nouvelles agglomérations et centres de vie le long des adductions du mégaprojet de transfert de l’eau d’In Salah vers Tamanrasset sur 750 km, de nouveaux centraux téléphoniques ont été créés. Le premier central, déjà mis en service, est implanté à Arak, localité distante de 400 km au nord du chef-lieu de la wilaya de Tamanrasset.

Dotées de tous les équipements nécessaires, ces infrastructures seront renforcées par d’autres projets, dont celui relatif à la réalisation d’un complexe de télécommunications de dimension africaine sur l’axe reliant Alger à Abuja et le raccordement en fibre optique d’une douzaine de villages relevant de la ville frontalière d’In Guezzam.

Le complexe en question comprend aussi une agence commerciale des télécommunications et des locaux d’équipements numériques. Ces projets d’investissement, salvateurs à bien des égards, portent également sur le raccordement en fibre optique des structures administratives au réseau national des télécommunications en les dotant de tous les supports facilitant l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

L’opération concerne les localités d’Akerbane, Selbourak, Tissert, Tahart, Tin Zaouatine, El-Barka, El-Zaouia, Feguiguirat, Tamezguida et Taghamout, souligne M. Ouarezki, en précisant qu’outre le raccordement des régions de Tin Zaouatine à Silet sur une distance de 365 km, et les régions d’Amguid et In Salah, via les localités de Tamezguida et Foggaret Ezzoua sur 380 km, la coordination des PTIC œuvre pour raccorder Tamanrasset aux wilayas voisines (Illizi et Adrar) pour mettre un terme aux fréquentes perturbations et, du coup, éviter l’isolement de la wilaya qui aura, à la réception de tous ces projets, le plus grand réseau de fibre optique en Algérie avec un linéaire de 5000 km couvrant la plupart de ses villes et villages.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire