Technologies de l’information: l’Algérie loin derrière le Maroc et la Tunisie



Comment se porte le secteur des technologies de l’information et de la communication en Algérie? Le Forum économique mondial (WEF) apporte des éléments de réponse à cette question dans son dernier rapport sur les technologies de l’information et de la communication, rendu public le jeudi 7 juillet.

L’étude, consacrée à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), établit un classement de 139 pays à travers le monde, en se basant sur des indicateurs qui concernent, entre autres, l’environnement politique et réglementaire et l’environnement des affaires, l’infrastructure technologique des pays, l’utilisation des TIC par les citoyens ainsi que les entreprises et les administrations publiques, ou encore l’impact estimé sur l’économie et la société.

L’étude, effectuée en collaboration avec l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD), classe l’Algérie à la 117e place mondiale (sur 139 pays) avec un score de 3,2 sur une échelle de 1 à 7. Des performances qui stagnent si on compare ces chiffres à ceux du rapport de 2015 où l’Algérie pointait à la 120e place sur 143 pays avec 3,1 points.

Technologies de l’information: l’Algérie loin derrière le Maroc et la Tunisie

Contrairement au Maroc (78e) et à la Tunisie (81e), l’Algérie accuse un retard conséquent dans une majorité des domaines passés à la loupe par l’organisation. Et c’est en matière d’environnement que le classement est le moins glorieux puisque le pays peine à la 131e place. Ce sous-indicateur qui se base sur l’environnement politique et économique montre qu’il y a un manque de concurrence dans le secteur des TIC et qu’il existe toujours des difficultés dans les procédures de création d’entreprise.

Algerie360.com

Laisser un commentaire