Téléphonie mobile : Oppo, l’étoile montante du smartphone, arrive en Algérie



Le constructeur chinois, classé parmi les dix premiers mondiaux sur le marché des smartphones, affiche ses ambitions dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Lors d’une conférence de presse internationale organisée au Caire, Oppo a annoncé plusieurs nouveautés et notamment le lancement local de son dernier smartphone, le F1s.

Une stratégie marketing plus agressive dans la région MENA 

La capitale égyptienne abritera désormais le nouveau centre marketing de Oppo, destiné dans un premier temps à gérer les marchés algérien, marocain, qatari et des Émirats Arabes Unis. L’annonce a été effectuée mercredi soir devant de nombreux journalistes en provenance de ces pays respectifs. Le groupe, déjà bien établi en Asie, compte élargir sa présence dans les pays précités en misant sur une approche « Glocale » a fait savoir Andy Shi, directeur de la marque pour la région MENA. Il s’agira donc de « renforcer le réseau de vente de Oppo sur chaque marché » et d’utiliser les ressources humaines locales. L’entreprise explique ainsi que « 90% des effectifs seront issus de la région ».

Oppo, qui a vendu 50 millions d’unités en 2015 affiche une croissance annuelle de 67% et fait partie des constructeurs chinois qui donnent des sueurs froides aux géants Samsung et Apple, fortement concurrencés sur le marché asiatique. Pourtant la marque n’a intégré les marchés internationaux qu’en 2009. Six ans, plus tard celle-ci est déjà enregistrée dans plus de 140 pays avec une présence sur le marché africain depuis deux ans, indique Sky Li, vice-président de Oppo. « C’est l’étoile montante du smartphone à surveiller », affirme Neil Mawston, un expert de chez Strategy Analytics cité récemment par le journal français Les Echos.

S’inspirer du modèle indien 

La firme chinoise cite aussi l’exemple indien, qu’elle souhaiterait transposer aux marchés arabes. Entre 2015 et 2016, sa part de marché est passée de 0,7% à 8% dans ce pays avec près de 35.000 points de vente et une usine d’assemblage prévue cette année.

Les produits de la marque, compatibles avec la 4G, disposeront également d’un service après vente pris en charge par des structures qui seront mises en place prochainement, affirme son vice-président. Afin d’augmenter les parts de marché en Algérie, Oppo envisage aussi des partenariats avec des acteurs locaux.

Une politique tarifaire concurrentielle 

La marque a donc officialisé mercredi le lancement de son dernier smartphone dans la région. Surnommé le « Selfie expert », le F1s fonctionne sous Android et s’est écoulé à 7 millions d’exemplaires sur les marchés où il est déjà commercialisé. Son point fort réside incontestablement dans sa caméra frontale de 16 MP, largement mise en avant par le constructeur. L’appareil, présenté comme « un leader de la révolution selfie depuis 2011 », dispose également d’une caméra arrière de 13 MP, de 32Go de stockage de base et d’une batterie « assurant une autonomie pour toute la journée ». Le F1s est par ailleurs équipé d’une reconnaissance d’empreinte digitale ultrarapide et permet des appels et le lancement d’applications par empreinte digitale.

Il est disponible sur le marché algérien par précommande en ligne sur le site de la marque depuis le 20 octobre, pour la somme de 34.900 dinars.

Source : tsa-algerie.com / Zahra Rahmouni

Laisser un commentaire