Théâtre d’Oran: présentation de la nouvelle pièce « El Ghalta » le 30 avril



La générale de la pièce « El Ghalta » (L’erreur), nouvelle production du Théâtre régional d’Oran Abdelkader Alloula (TRO), sera donnée le 30 avril prochain, a-t-on indiqué dimanche à la direction de cette structure culturelle.

Cette nouvelle œuvre, dont le montage avait été entamé au début de février dernier, a été écrite par Fahsi Saïd, un jeune auteur sélectionné par la commission de lecture du TRO.

La mise en scène est quant à elle signée Moulay Meliani, assisté par Abdelhafid Boualem connu pour son riche parcours dans le domaine du théâtre pour enfants.

Meliani entreprend sa deuxième réalisation théâtrale après avoir co-dirigé « Nouar Essebar » en 2014 avec Fadéla Hachemaoui.

Dans le cadre de sa nouvelle production « El Ghalta », le TRO a également fait appel au jeune scénographe Benhaddou Miloud, tandis que la composition musicale et la chorégraphie ont été confiées respectivement à Zami Mohamed et Aïssa Chouat.

La pièce fait appel à Fadéla Hachemaoui et à une pléiade de jeunes comédiens, à l’instar d’Amina Belhoucine qui avait été récompensée du Prix du meilleur espoir au Festival national du théâtre professionnel d’Alger (FNTP) pour son rôle dans « Nouar Essebar ». D’autres talents sont distribués dans cette œuvre, dont Amine Rara, Zaouch Houria, Bey Nacer, Mératia Mustapha, Tilmatine Leili et Djamel Drider.

Selon le résumé communiqué par le TRO, Amar, un enseignant de lycée nouvellement marié, qui est confronté à la volonté de sa femme de travailler afin de l’aider à construire leur couple faisant face à la dure réalité matérielle de la vie.

Amar finit par céder au désir de son épouse de devenir une femme active, mais cette dernière se rend vite compte que réussir l’équilibre entre son métier et l’entretien de son foyer n’est pas chose aisée.

Sur les conseils de sa mère, elle décide de recourir aux services d’une bonne. Elle vient d’ouvrir grand la porte à celle qui, bientôt, lui disputera son mari…

C’est le début d’une aventure aux conséquences inattendues.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire