Tiaret: Les éleveurs des wilayas steppiques se concertent



Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Sid Ahmed Ferroukhi, a appelé hier depuis Aïn Dheb, dans la wilaya de Tiaret, les éleveurs de vingt-cinq wilayas steppiques à se structurer au sein de la Fédération nationale des éleveurs pour « défendre leurs intérêts bien compris et travailler à l’augmentation des effectifs des cheptels ovins et bovins ».

Lors d’une réunion avec plus de 600 éleveurs, à laquelle a pris par le président de la Fédération nationale des éleveurs et le directeur général du haut commissariat du développement de la steppe (HCDS), le ministre a longuement débattu les problèmes des éleveurs de la steppe, appelée « à devenir le bassin national de production de viandes ovines et bovines». Le ministre a également exhorté les responsables de la chambre d’agriculture de la wilaya à organiser des salons et autres manifestations en vue de la promotion des produits agricoles dans la région, « seul moyen de résoudre le problème de commercialisation dont souffrent les agriculteurs locaux » a-t-il estimé. Pour rappel, pas moins de 51.111 hectares ont été attribués aux jeunes de la wilaya pour la création d’exploitations agricoles et d’élevage. Ces parcelles, soit huit périmètres de mise en valeur, attribuées dans le cadre de la concession agricole, réparties à travers les communes de Sidi Abderrahmane, Tamda, Chhaïma, Aïn Edheb et Serguine, ont reçu l’aval de la commission de wilaya chargée de l’orientation du développement agricole et rural. Les dernières précipitations qui se sont abattues sur la région sont de bon augure pour les céréaliculteurs du nord de la wilaya, pour réaliser des rendements satisfaisants, dans une région qui contribue à plus de 13% à la production céréalière nationale.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lequotidien-oran.com

Laisser un commentaire