Treize militaires tués dans un attentat dans le centre de la Turquie



Un autocar transportant des militaires a été détruit par une explosion samedi près d’une université à Kayseri, dans le centre de la Turquie. Treize soldats au moins ont été tués. L’explosion, qui a aussi fait 48 blessés, serait due à une voiture piégée.

Des ambulances ont été envoyées sur les lieux, précise-t-on. Selon l’agence de presse turque Dogan, l’explosion s’est produite au moment où l’autocar est arrivé à proximité d’une voiture qui était apparemment chargée d’explosifs. Des images télévisées montrent le bus réduit en une épave fumante.

« Les soldats – des non gradés et des sous-officiers – avaient obtenu la permission de quitter des bâtiments de commandement militaire pour la journée » explique l’armée dans un communiqué. »Les blessés ont été immédiatement pris en charge à l’hôpital », ajoute-t-elle.

L’explosion survient une semaine après un double attentat à la bombe devant le stade de football d’Istanbul qui a fait plus de 40 morts et une centaine de blessés. Il a été revendiqué par un groupe armé lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les Faucons pour la liberté du Kurdistan (Tak).

La Turquie a connu de nombreux attentats meurtriers au cours de l’année, imputés à l’Etat islamique et à divers groupes armés kurdes. Kayseri, l’une des principales villes du centre du pays, est un centre industriel habituellement épargné par les attentats.

AFP

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire