Trump et Clinton gagnent à New York



Primaires américainesPour le républicain (qui gagne haut la main) comme pour la démocrate (plsu serré), l’enjeu est de taille dans cet Etat.

Le milliardaire Donald Trump a remporté mardi haut la main la primaire républicaine de New York pour l’élection présidentielle des Etats-Unis de novembre, selon des projections des télévisions américaines. Du côté démocrate, Hillary Clinton est donnée gagnante.

Des résultats encore partiels lui donnaient une heure plus tard 60% des votes contre 40% à Bernie Sanders. Dans un premier temps, les médias n’avaient pas désigné de vainqueur du côté démocrate, expliquant que l’élection était trop serrée entre Hillary Clinton et Bernie Sanders.

L’ex-secrétaire d’Etat espérait une victoire claire face à son opposant démocrate-socialiste à New York, pour effacer l’effet des sept victoires successives de Bernie Sanders dans les huit organisées depuis le 22 mars.

Gros enjeu

Au total, 291 délégués démocrates étaient en jeu, répartis à la proportionnelle. Avant le vote, Hillary Clinton, qui a été la sénatrice de New York pendant deux mandats, de 2001 à 2009, faisait la course en tête avec 1758 délégués contre 1076 pour Bernie Sanders, natif de Brooklyn.

Quant à Donald Trump, il l’a largement emporté, augmentant son avance pour devenir le candidat de son parti à l’élection présidentielle. Les tout premiers résultats partiels, portant sur 5% des votes, donnent au magnat de l’immobilier 69% des voix, contre 19% au gouverneur de l’Ohio John Kasich et 12% au sénateur ultraconservateur du Texas Ted Cruz.

Confronté à l’hostilité des élites et des cadres du parti républicain, Donald Trump souhaite obtenir une large victoire dans cet Etat très peuplé pour reprendre sa marche en avant et se rapprocher des 1237 délégués qui lui assureraient l’investiture lors de la convention du Grand Old Party l’été prochain à Cleveland.

Décompte

Faute d’atteindre ce seuil, le milliardaire risquerait de voir les dirigeants du parti choisir un autre candidat lors d’une convention dite «négociée», quand bien même il serait arrivé en tête des primaires.

Avant la primaire de New York, Donald Trump comptait 744 délégués contre 559 pour Ted Cruz et 144 pour John Kasich. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire