Turquie: environ 3.000 juges limogés après la tentative de putsch



Après la tentative de coup d’Etat militaire entreprise dans la nuit par des militaires rebelles, Ankara a lancé une purge de grande ampleur.

Les autorités turques ont démis de leurs fonctions 2.745 procureurs et juges du Conseil supérieur à la suite de la tentative de coup d’Etat menée dans la nuit de vendredi à samedi, annonce l’agence de presse turque Anadolu.

Les mesures en question sont prises à l’égard des juges et des procureurs soupçonnés de lien avec les putschistes, indique le journal Daily Sabah.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a imputé le coup de force aux partisans du prédicateur et opposant turc Fethullah Gülen. Ancien allié du président turc, M. Gülen vit depuis plusieurs années aux Etats-Unis.

Fethullah Gülen a de son côté condamné la tentative de coup d’Etat en Turquie et a réfuté les accusations de M. Erdogan.

Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de putsch en Turquie. Des blindés ont été déployés dans les rues d’Ankara et d’Istanbul, des tirs et des explosions ont retenti dans les deux villes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que la tentative de coup d’Etat avait échoué. Selon le dernier bilan, on dénombre 161 tués et 1.440 blessés, sans compter les putschistes. Par ailleurs, 1.563 membres des forces armées à l’échelle nationale ont été arrêtés.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire