Un agent de renseignement allemand arrêté pour intelligence avec les réseaux djihadistes



Un agent du renseignement intérieur allemand a été arrêté et placé en détention après avoir proposé sur internet des « informations internes », ont annoncé, mardi 29 novembre, les autorités allemandes. Selon des médias allemands, il projetait un attentat contre le siège de sa centrale à Cologne. Voici les premiers éléments connus sur cet homme.

Il surveillait les islamistes allemands

Cet Allemand d’origine espagnole de 51 ans travaillait depuis avril avec l’Office de protection de la Constitution, l’organe allemand du renseignement intérieur. Il était notamment chargé de surveiller la scène islamiste allemande, composée d’environ 9 200 radicaux selon l’Office, avec un noyau dur de 1 200 personnes susceptibles de commettre des attentats. Rien de particulier n’avait été décelé lors de sa candidature ou pendant sa formation. Son entourage avait été interrogé.

Il avait dissimulé sa vie privée

L’agent avait réussi à cacher sa conversion à l’islam, qui datait de 2014. Selon les autorités, qui le qualifient aujourd’hui d' »islamiste présumé », même ses proches ignoraient cette pratique religieuse. Lors de son interrogatoire, l’homme a indiqué avoir notamment infiltré les renseignements afin de chercher « à prévenir des coreligionnaires d’éventuelles enquêtes » dirigées contre eux. Il aurait prêté allégeance au prédicateur salafiste berlinois Mohamed Mahmoud, qui serait à l’origine de sa conversion et qui a rejoint depuis les rangs du groupe Etat islamique en Syrie, selon Der Spiegel.

Le suspect, ex-employé de banque et père de quatre enfants, avait également réussi à dissimuler son passé d’acteur dans des films pornographiques homosexuels. Les enquêteurs ont découvert cette activité après son arrestation, en faisant des recherches à partir de son pseudonyme utilisé sur internet, qui était aussi son nom d’acteur. D’après le Washington Post, son dernier film remonte à 2011.

L’homme a attiré l’attention de l’Office il y a moins d’un mois, en se présentant dans des salons de discussion islamistes sur internet comme un agent du renseignement allemand. Il lui est officiellement « reproché d’avoir, sous un faux nom, tenu sur internet des propos islamistes et d’avoir proposé lors de tchats des informations internes ». Durant ses tchats, son interlocuteur était, sans qu’il ne le sache, un autre collaborateur des renseignements intérieurs, dont le signalement à l’Office a déclenché l’enquête, selon Die Welt.

Il aurait voulu cibler des « infidèles »

Le parquet allemand indique que l’homme est suspecté d’avoir recherché en ligne des complices pour commettre un acte de violence visant la centrale du service de renseignement à Cologne « au nom d’Allah » et contre « les infidèles ». Die Welt précise que l’homme n’avait manifestement pas entamé les préparatifs concrets en vue d’une attaque.

Le parquet de Düsseldorf est chargé de l’enquête pour « préparation d’un acte grave menaçant la sécurité de l’Etat ». « Jusqu’ici, il n’existe aucune preuve d’un danger concret pour la sécurité de l’Office et de son personnel », a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Avec Franceinfo

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire