Un citoyen de Béjaïa gagne près de 16 millions de dinars au loto: Le Pari sportif algérien tergiverse à lui remettre le gain



Le 21 février dernier, Alim Akli gagne le gros lot au jeu du hasard LOT le Pro. En cochant les bons numéros, il rafle la mise évaluée à près de 16 millions de dinars. Le rêve absolu de tout joueur invétéré ou occasionnel. Pourtant, le rêve est en voie de se transformer en cauchemar pour le gagnant. Après avoir épuisé les délais réglementaires impartis au Pari sportif algérien pour transférer l’argent au gagnant (théoriquement 7 jours ouvrables), M. Alim multiplie les démarches sans succès. À ce jour, il n’a pas reçu son gain. Le 28 mai dernier, il saisit l’organisme par huissier de justice.
On lui répond, dans les mêmes formes deux jours plus tard, qu’il avait tort de se rapprocher de l’agence locale de Béjaïa, qui n’est pas habilitée à traiter son affaire, et qu’il doit s’enquérir de son cas auprès de la direction générale du PSA à Alger. Puis plus aucun écho. “On a fait de la publicité autour de moi. On m’a remis, devant les caméras, le chèque symbole de mon gain. Mais je n’ai pas eu mon argent”, regrette l’heureux-malheureux gagnant.
Sur conseil de son avocat, il engagera, au cours de la semaine, une action au tribunal des affaires civiles contre le PSA.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire