Un incident sans précédent entre une procureure et une juge en pleine audience



Un incident très rare a éclaté en pleine audience entre le procureur de la République et un juge au tribunal de Tizi Ouzou, ce lundi 10 octobre, a-t-on appris auprès de plusieurs personnes ayant assisté à l’audience.

Selon les présents, il s’agit d’un échange verbal des plus véhéments et très peu coutumier entre les deux magistrats et qui a entraîné la suspension, pendant près d’une vingtaine de minutes, du procès d’un promoteur immobilier local poursuivi en justice par une association d’acquéreurs victimes.

Selon les mêmes sources, l’incident s’est produit au milieu de l’audience lorsque la représentante du parquet a spontanément répliqué à une remarque qu’elle a jugé « désobligeante » de la juge du tribunal. Les avocats et l’assistance étaient restés médusés devant une telle scène, nous a-t-on affirmé.

Selon les présents, à la reprise de l’audience, la représentante du parquet a requis deux ans de prison ferme à l’encontre du promoteur en question et une année de prison ferme à l’encontre de son associé. Des peines assorties de 200 000 DA d’amende pour chacun des accusés. L’affaire a été mise en délibéré pour le 24 octobre prochain.

Source : tsa-algerie.com / Imene Brahimi

Laisser un commentaire