un jeune chômeur s’immole par le feu à Constantine



Empêché par la police de se rendre avec ses camarades auprès du cabinet du wali (préfet), Hamza, chômeur âgé d’une trentaine d’années, s’est immolé par le feu dimanche 1 mai, rapporte le quotidien El Watan.

Selon cette même source, une vingtaine de sans-emplois ont répondu à l’appel du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC) pour la tenue d’un sit-in à l’occasion de la fête des travailleurs.

La délégation des chômeurs aurait été finalement reçue par le wali en début d’après-midi.

Le jeune homme a été secouru sur place avant d’être évacué en urgence au CHU Benbadis par la protection civile dans un état critique, indique El Watan qui cite le coordinateur de wilaya du CNDCC.

Les manifestants qui arboraient des pancartes scandaient des slogans comme : « le travail est essentiel, la culture est secondaire », faisant référence probablement à la manifestation controversée « Constantine capitale de la culture arabe ». « Le 1er mai n’est pas un jour de fête pour nous mais un jour de deuil », et aussi : « Nous militerons jusqu’à l’obtention d’un emploi », raporte El Watan

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Mediaterranee.com

Laisser un commentaire