Un Kosovar avoue avoir volé des données de militaires US pour Daech



Le ressortissant kosovar Ardit Ferizi a avoué avoir volé des données de militaires et fonctionnaires américains pour les transmettre au groupe terroriste Daech.

Lors d’une audience au tribunal dans l’Etat de la Virginie, l’intéressé, 21 ans, a reconnu qu’il était au courant du fait que les djihadistes pouvaient utiliser les données qu’il avait obtenues pour attaquer les gens en question.

« Je ne sais pas pourquoi je l’ai fait. Je ne comprends toujours pas pourquoi j’ai commis ce crime », a affirmé Ardit Ferizi alias Th3Dir3ctorY, cité par le Washington Post.

Outre le transfert de données à Daech, il est accusé d’avoir fourni un important soutien financier aux terroristes et encourt 25 ans de prison. A l’issue de sa peine d’emprisonnement, il sera renvoyé au Kosovo.

Selon les enquêteurs, Ardit Ferizi a infiltré les serveurs d’une société de commerce de détail basée aux Etats-Unis avant de voler des données personnelles de 1.351 personnes, parmi lesquelles figuraient des membres de l’armée américaine et des fonctionnaires publics.

Il a remis ces informations au Britannique Junaid Hussain, lui aussi hacker et recruteur pour Daech. Plus tôt dans le mois de juin, ce dernier, connu sous le nom de guerre Abu Hussain al-Britani, a été abattu en Syrie dans une frappe de drone américain, selon le Pentagone.

Ferizi a été arrêté à Kuala-Lumpur le 15 septembre 2015. En janvier dernier, le pirate informatique a été déporté vers les Etats-Unis.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire