Un pétrolier fantôme échoué sur une plage



LibériaUn bateau fantôme s’est échoué au large de Robertsport, destination prisée des surfeurs dans le nord-ouest du Libéria.

Le navire, un pétrolier baptisé Tamaya 1, a été découvert par des résidents le 3 mai, sans équipage ni passagers à bord et en partie incendié. Depuis, il n’a pas bougé, racontent des témoins à l’AFP qui s’est rendue vendredi dans cette localité, sur la péninsule de Cape Mount, à quelque 110 km de la capitale Monrovia.

Le bateau était sous surveillance de la police, mesure décidée en raison de tentatives de pillage, indique le sergent Himie Merchant, membre de l’équipe déployée sur les lieux.

Selon lui, certains suspects de ces pillages ont été arrêtés, et d’autres ont pu s’enfuir, sans qu’on sache s’ils ont pu emporter quelque chose du bateau.

Les autorités enquêtent notamment sur les propriétaires du pétrolier, sa cargaison précise et sa destination finale, tous inconnus pour l’heure.

Personne à bord

Pour ajouter au mystère, le canot de sauvetage du Tamaya 1 a été retrouvé jeudi à Buchanan, la deuxième ville portuaire du Libéria, à plus de 200 km de Robertsport. Là également, dit une source de sécurité sous couvert d’anonymat, «il n’y avait personne à bord. Nous sommes actuellement en train de le remorquer pour le garder dans un poste de police».

«Les habitants de Cape Mount ont remarqué la présence du bateau et, pendant plus de trois jours, n’ont vu personne en sortir. Cela a suscité des inquiétudes pour la sécurité, certains ont même paniqué», explique la commissaire de la police provinciale, Tenneh Kpadebah.

Selon le site spécialisé dans le transport maritime Marine Traffic, Tamaya 1, construit en 1980, est un pétrolier de près de 64 mètres de long battant pavillon panaméen. Il a signalé sa position pour la dernière fois le 22 avril en matinée, au lendemain de son départ du port de Dakar, au Sénégal, peu avant 23h. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire