Un prince saoudien enlevé en Europe et emmené de force en Arabie saoudite ?



Un prince saoudien réfugié en Europe aurait été enlevé et emmené de force en Arabie saoudite selon ses proches, relate le quotidien britannique The Guardian.

Imposer le silence par le kidnapping

Le Prince Sultan Bin Turki embarquait, le 1er février, sur un vol devant relier Paris à la capitale égyptienne du Caire afin de rendre visite à son père, le frère aîné de l’actuel roi d’Arabie Saoudite, explique son personnel au Guardian. Le hic, c’est qu’il n’est jamais arrivé à l’hôtel cairote où une chambre lui était réservée. Depuis, il n’a plus donné signe de vie. « L’arrière de l’appareil comportait un drapeau saoudien. Cet avion était en provenance du Royaume », indique un associé du prince qui était avec lui à Paris. Le voyage aurait été arrangé par un membre du palais royal avec qui le prince, âgé de 48 ans, était en contact.

Dans un appel à l’un de ses amis au Caire, Sultan Bin Turki aurait même plaisanté en évoquant la possibilité d’un retour forcé en Arabie saoudite : « Je suis supposé venir au Caire cette semaine par avion royal. Si vous ne me voyez pas, c’est qu’ils m’ont amené à Riyad. Essaie de trouver une solution ».

Un premier enlèvement en 2003

Opposé aux méthodes de la monarchie saoudienne, le prince Sultan Bin Turki vivait déjà sous protection. En Juillet 2015, il accusait ouvertement son cousin d’avoir planifié un premier enlèvement en 2003, après qu’il ait menacé de révéler la corruption au sein du pouvoir saoudien. Une plainte avait été déposée l’été dernier devant la justice suisse.

Depuis, le prince soutenait avoir été drogué puis exfiltré de Suisse vers l’Arabie saoudite où il aurait été détenu jusqu’en 2010. La plainte déposée devant la justice helvétique comporte des demandes de dédommagements pour des séquelles physiques irréversibles dues au surdosage de médicaments et évoque également la perte de documents prouvant ses accusations.

Source : tsa-algerie.com / Zahra Rahmouni

Laisser un commentaire