Un vendeur de fruits agressé et son camion incendié



Un jeune vendeur de fruits a été violemment agressé à Bordj El Kiffan par arme blanche par deux frères présumés auteurs. Ces derniers lui ont volé son camion et ont pris la fuite avant d’être interpellés par les gendarmes, a indiqué la Gendarmerie nationale dans un communiqué.

Les gendarmes de la brigade de Beni Mered ont présenté hier devant le procureur de la République près le tribunal d’El-Harrach deux frères âgé de 30 et 33 ans, pour agression suivie de vol, destruction volontaire de biens d’autrui et coups et blessures volontaires dont a été victime un jeune de 24 ans à Bordj-El-Kiffan.

Ils ont été placés sous mandat de dépôt, selon la Gendarmerie nationale. Tout a commencé jeudi passé, lorsque la brigade de Gendarmerie nationale a reçu un appel téléphonique du nommé R. A., 29 ans, avisant que son frère (la victime), un vendeur de légumes à bord de son camion, à Bordj El-Kiffan, a été agressé par les deux mis en cause, qui l’ont menacé au moyen d’un couteau pour ensuite le déposséder de sa serviette renfermant la somme de sept millions de centimes et un téléphone portable, avant de prendre la fuite.

Par ailleurs, à 20 heures, la victime qui s’est rendue au domicile de ses agresseurs pour tenir informé leur père des faits a été à nouveau agressée par les deux mis en cause qui l’ont rouée de coups de bâton et lui ont asséné un coup de couteau à la main gauche, lui occasionnant des blessures graves, avant d’être évacuée sur l’hôpital Z’mirli d’El Harrach où elle a reçu les soins nécessaires.

A 2 heures du matin, la victime a découvert son camion laissé en position de stationnement devant son domicile complètement calciné. Les recherches entreprises par les gendarmes enquêteurs ont conduit à l’interpellation des mis en cause, conclut le communiqué.

Jeune-independant.net

Laisser un commentaire