Un voilier russe intercepté par la Corée du Nord



Mer du JaponSelon Moscou, une embarcation a été arrêtée par «des pêcheurs nord-coréens» à 160 km des côtes, dans sa zone économique exclusive.

Un voilier russe avec cinq membres d’équipage à bord a été intercepté en mer du Japon par les gardes-côtes nord-coréens qui l’ont emmené vers un port de leur pays, ont annoncé samedi des responsables russes.

«La partie nord-coréenne nous a informés que le voilier a été emmené au port de Kimchaek», a annoncé un responsable du ministère russe des Affaires étrangères à Vladivostok (ouest), Igor Agafonov, cité par l’agence officielle RIA Novosti.

«Les membres d’équipage sont vivants et vont bien. Nous attendons toujours une explication de la Corée du Nord (…)», a ajouté le responsable, précisant que des diplomates russes tentaient d’obtenir la permission de se rendre auprès de l’équipage.

Note de protestation

Selon le vice-président d’une fédération régionale russe de voile Yevgeny Khromchenko, le bateau a été arrêté par «des pêcheurs nord-coréens» à 85 miles nautiques (160 km) des côtes de la Corée du nord, dans sa zone économique exclusive.

Denis Samsonov, un porte-parole de l’ambassade russe à Pyongyang, a indiqué à RIA Novosti que l’ambassade avait remis à la Corée du nord une note de protestation, réclamant «la libération immédiate de l’équipage».

Plus tôt, un responsable à l’ambassade qui n’avait pas été identifié avait déclaré à l’agence Tass que le voilier Elfin avait été arraisonné vendredi soir et qu’il voguait vers Vladivostok après avoir participé à une compétition dans le port sud-coréen de Busan.

La Russie partage une petite frontière terrestre avec la Corée du Nord et ses relations avec le régime staliniste de Kim Jong-Un sont relativement bonnes. (afp/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire