Une Apocalypse des « plantes » il y a 252 millions d’années?



Des scientifiques ont réussi à lever le voile sur la plus grande extinction massive des plantes, qui serait survenue il y a 252 millions d’années.

Des paléontologues de l’Université de Zurich (Suisse) estiment qu’une catastrophe de grande envergure aurait bouleversé la flore du Trias et l’aurait changée pour toujours, il y a de cela 252 millions d’années, écrit la revue Scientific reports.

Cette extinction massive des plantes, précisent les chercheurs, aurait eu lieu à la charnière entre le Trias et le Permien. Il est à noter que plusieurs espèces d’animaux, dont notamment les deux tiers des batraciens et des reptiles, auraient également disparu dans la foulée.

« Nous ne sommes pas encore en mesure de dévoiler les raisons qui auraient provoqué cette catastrophe de taille. Qu’à cela ne tienne, certains faits laissent supposer qu’une activité volcanique intense aurait joué un rôle clé dans ce processus », expliquent les scientifiques.

Et de conclure: « Des éruptions volcaniques importantes survenues à l’époque en Sibérie, elles aussi, auraient pu être à l’origine de l’extinction massive des plantes du Trias ».

Selon les paléontologues, l’épicentre de la catastrophe se serait trouvé sur le territoire qui s’étendait depuis le Pakistan actuel jusqu’en Australie (au début du Trias, ils se situaient encore sur le même continent, connu sous le nom de Pangée, ndlr). Toujours est-il que ses répercussions auraient atteint le Groenland actuel.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire