Une « cape d’invisibilité » permettant d’échapper aux radars verra le jour



Selon ses créateurs, cette cape peut absorber 75% des fréquences situées entre 8 et 10 Ghz.

Une « cape d’invisibilité » permettant d’échapper aux radars verra le jour 
Des chercheurs américains et chinois ont annoncé avoir développé une «meta-peau» flexible et extensible qui serait capable de rendre un objet totalement invisible des radars, écrit le portail Naked Science.

Ce polymère est composé de petits anneaux en métal liquide appelé galinstan (un alliage de gallium, d’indium et d’étain) de 2.5 mm de diamètre et d’un demi-millimètre d’épaisseur, et sont chacun dotés d’un interstice d’1 mm. Le tout est relié par une membrane en silicone.

Tous ces anneaux fonctionnent comme des inducteurs électriques, tandis que les interstices servent de condensateurs. Ensemble, ils forment un résonateur capable de neutraliser la plupart des ondes radars qui les frappent.

Pour s’adapter aux différents signaux existants, la fibre est extensible. Selon ses créateurs, cette peau peut ainsi absorber 75% des fréquences situées entre 8 et 10 Ghz.

Les objets qui en seraient équipés pourraient ainsi ne plus apparaître sur les écrans radars, quel que soit l’angle ou la direction d’où proviennent les ondes. Nul doute que des gouvernements y trouveront des applications militaires.

Les chercheurs n’ont jamais abandonné l’espoir de pouvoir  mettre au point une « peau » qui rendrait invisible un objet ou une personne qui en serait couverte. En septembre dernier, un groupe de chercheurs américains a annoncé avoir créé une « cape d’invisibilité » capable d’épouser la forme de n’importe quel objet et de le mettre à l’abri des regards et des caméras de sécurité.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire