Une étude prévoit 60 députés Front national en 2017



FranceSelon les projections réalisées à partir des rapports de forces politiques dans le pays en 2015, les duels droite-FN seraient plus nombreux au second tour que les duels droite-gauche.

Un étude d’Opinionway sur les rapports de force électoraux observés lors des régionales de 2015 et projetés sur les législatives de 2017, montre à quel point le paysage politique français va changer. Ce n’est qu’un sondage, une projection des résultats des dernières régionales en France sur les prochaines législatives. Mais, tout de même: ce qu’il montre est une tendance de fond, un scénario possible sinon prévisible. Les législatives de 2017 devraient traduire de manière brutale une poussée du Front national, constatée depuis 2012.

Selon Opinionway, le Front national de Marine Le Pen peut espérer gagner dans une soixantaine de circonscription, ce qui veut dire que le FN pourrait former un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Autre projection intéressante, la droite pourrait remporter la majorité mais la majorité absolue ne lui est pas garantie, si l’on s’en tient à cette projection. Mais si un président de droite était élu, on devrait observer une accentuation classique du vote aux législatives. Enfin, pour la gauche, le risque est de ne pas être présente au second tour.

Selon cet étude, les duels droite-gauche au second tour, qui ont fait l’essentiel de l’histoire politique de la Ve République jusqu’en 2012, chuteraient en 2017. On pourrait en effet ne voir que 159 duels gauche-droite au lieu de 420 en 2012. Au lieu de représenter entre 60 et 80% des cas, ils ne seraient plus que 20 à 30%.

L’autre enseignement de cette étude est qu’en cas de participation faible, la configuration la plus fréquente de second tour serait un duel droite-FN (42%) tandis que les duel gauche-FN ne seraient que 22%. Si la participation était plus forte, les duels droite-FN seront toujours les plus fréquents mais moins nombreux, alors que des triangulaires gauche droite FN seraient à peu près aussi nombreuses autour de 30%. Les duels gauche-FN seraient, eux, les moins présents (16%).

Géographiquement, la configuration classique gauche-droite serait présente en Ile-de-France et dans l’Ouest. Les duels gauche-FN se concentreraient dans le Sud (hors Provence) et le Sud-Ouest. La domination des duels droite-FN concerne surtout le Nord-Est et la région Provence-Alpes-Cotes d’Azur. Les triangulaires, elles, émergeraient surtout dans le Centre, Rhone-Alpes-Auvergne et l’Ouest.
(24 heures)

Source : www.24heures.ch / Par Olivier Bot

Laisser un commentaire