Une trentaine de jeunes émeutiers présentés devant la justice à Tiaret



La main lourde de l’Etat commence à agir contre les émeutiers indélicats qui ont saccagés biens publics et privés à Tiaret.

Apres la flambée de violences qu’a connue la ville de Tiaret dans la nuit de lundi à mardi dernier, les éléments de la Sûreté nationale ont mené une vaste campagne d’arrestations de jeunes, impliqués dans le pillage et la dégradation de certains édifices publics, tels que l’annexe de l’APC, le centre des impôts et la SNTA. Comme on l’a constaté les dégâts sont mineurs. Des vitres ont été brisées par des jets de pierres et du matériel informatique volé, des pneus ont été brûlés pour bloquer les accès au sein des quartiers populaires de Sonatiba, Zaaroura et Oued Tolba.

Au total, une trentaine de personnes sont arrêtées par les forces de l’ordre au terme de l’enquête qui aura duré une poignée de jours. Les individus interpellés ont été présentées devant le procureur de la république près du tribunal de Tiaret, qui a ordonné la mise sous mandat de dépôt, de vingt et une personnes d’entre elles, âgées de 20 à 25 ans.

La police a pu récupérer jusqu’à 90% des objets et du matériel volés auu cours de cette nuit d’émeutes de la semaine dernière.

De Tiaret, Nour-Eddine Si Merabet


Source : lematindz.net

Laisser un commentaire